Réunion au ministère de l’E.S.R.I du 6 novembre 2017
concertation fonctionnarisation PO des CROUS

Le Ministère veut appliquer le protocole à marche forcée !
Les conséquences pour les personnels sont inacceptables

Le Directeur adjoint de cabinet, M. CASTOLDI, confirme la mise en place du Protocole de titularisation et indique que c’est un chantier important et lourd ou le juridique aura une place énorme.


Sélection à l’Université : Préparons le rapport de force pour mettre en échec l’offensive du gouvernement contre le baccalauréat

Le 30 octobre, en présence du Premier ministre et de Jean-Michel Blanquer, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté les mesures concernant les nouvelles conditions d’accès en licence. Plutôt que de créer les postes nécessaires pour répondre à l’augmentation du nombre d’étudiants, la ministre organise la sélection à l’entrée à l’université et liquide de fait le baccalauréat comme premier grade universitaire. Le futur APB fera des « propositions personnalisées », afin d’opérer un tri selon le « profil du lycéen ». En démultipliant les parcours individualisés, le gouvernement s’apprête à dynamiter le cadre national des programmes et des diplômes. Dans le droit fil des ordonnances qui suppriment le Code du travail comme cadre national applicable à tous les salariés, il s’attaque aux diplômes nationaux et remet en cause la possibilité pour les jeunes d’accéder à une qualification.


Présentation des conclusions issues de la concertation relative à la réforme du 1er cycle – CNESER du 23 octobre

Interventions FO

À la suite des groupes de travail qui se sont tenus en septembre et octobre, un rapport de synthèse sur l’accès au premier cycle universitaire mais aussi sur l’ensemble de ce premier cycle a été présenté au CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) par le recteur Daniel Filâtre. Concernant l’accès en premier cycle, diverses hypothèses ont été présentées dans le cadre fixé par le ministère (de « A », accès libre au 1er cycle pour tout bachelier, à « D », accès sélectif). Les représentants FO ont refusé de se placer dans ce cadre, dont le déterminant ultime est l’austérité, qui aboutit à déléguer aux universitaires la responsabilité de pseudo « choix », contraints par une pénurie de moyens qu’ils refusent et, dans tous les cas, à mettre en cause le baccalauréat comme premier grade universitaire.


FERC CGT - FNEC FP-FO - FSU - SUD Education - Solidaires Etudiants - UNEF - UNL

Communiqué interfédéral – Concertations au MESRI : pas de constat partagé !

Alors que la ministre s’apprête à soumettre la synthèse des 11 groupes de travail qui se sont tenus ces dernières semaines, nos organisations syndicales représentatives des personnels, des étudiant.es, des lycéen.nes tiennent à rappeler leur contestation de cette méthode de « concertation ».


FONCTIONNARISATION DES PERSONNELS OUVRIERS
LE VOILE COMMENCE À SE LEVER...

Après la signature précipitée du protocole de fonctionnarisation le 4 mai 2017, par N. Vallaud-Belkacem, T. Mandon, le CNOUS et 3 organisations syndicales (CGT, CFDT et FSU), le gouvernement a changé et le processus avait été gelé, la nouvelle Ministre F. Vidal faisant part aux sénateurs qu’elle pensait que la majorité des personnels allait refuser la titularisation.
Malgré cela, la Ministre a décidé d’appliquer « sans enthousiasme » le changement de statut et de mettre en oeuvre le protocole.