Déclaration FO ESR au CTMESR du 25 juin 2020

Le ministère, après avoir refusé pendant des mois de donner le texte du projet de loi LPPR aux organisations syndicales, l’a enfin rendu public le 7 juin, pour enchaîner à grande vitesse toute une série de réunions d’instances devant obligatoirement être consultées avant le passage en conseil des ministres.

Ainsi, entre le 12 et le 29 juin se seront tenues des séances du CNESER, du CNESERAV, du CNESERAC, du CSFPE, du CESE, du CTMESR et du CTU !


Madame Frédérique VIDAL
Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Montreuil, le 24 juin 2020

Objet : communiqué ministériel du 2 juin et circulaire du 11 juin 2020 sur la rentrée

Madame la Ministre,


La ministre veut faire passer la LPPR au pas de charge

Le CNESER convoqué le 18 juin à 10h en présentiel avait à son ordre du jour l’examen du projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche, en présence de la ministre, Madame F. Vidal.

Le projet de texte de loi confirme toutes les attaques contre les personnels et la recherche publique.


Mascarade au Ministère ! Et dans la rue la colère !

Vendredi 19 juin, à 6h45, après 20h de séance, le CNESER a rendu un avis favorable à la Loi de Programmation Plurinannuelle de la Recherche (LPPR) dans une salle vidée de la plupart des représentant·es, avec seulement 55% des voix.


Pour le rétablissement de tous les cours, TD et TP
Abrogation de la circulaire du 11 juin !

Après les annonces du Président Macron le 14 juin au soir, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche doit de toute urgence annoncer que sa circulaire du 11 juin « Orientations pour les opérateurs du MESRI relative à la préparation de la rentrée universitaire 2020 » est caduque.

Alors que le déconfinement se généralise, dans les bars et restaurants, dans les parcs d’attraction, et maintenant dans les écoles, les Présidences d’établissement sont en train de préparer, pour la plupart d’entre elles, une rentrée « hybride » sur la base de ce document. Les présidences multiplient les appels à projets internes pour mettre en place des modalités adaptées, promettant aux futurs lauréats des moyens pour la mettre en place (et, en creux, condamnant ceux qui ne seront pas sélectionnés à « faire avec les moyens du bord »). Mais cette rentrée hybride, c’est :