Pour l’abrogation de la réforme du collège, soutien à la grève du 11 juin

19 mai : grève majoritaire dans les collèges pour le retrait de la réforme.
20 mai : les textes paraissent au JO : une provocation sans précédent.
21 mai : les organisations syndicales SNFOLC, SNETAA-FO, SNES, SNUEP, SNEP, CGT, SNALC, SUD, SNCL, SIES dans une déclaration commune « demandent l’abrogation de ces textes, décret et arrêté, et la reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège. En tout état de cause, elles refusent de discuter des modalités d’application de cette réforme. ». Ensemble elles représentent plus de 80% des personnels du second degré aux élections professionnelles.


Motion sur la laïcité - CNESER du 18 mai

Le CNESER du 18 mai avait notamment à son ordre du jour le vote d’une motion sur la laïcité, à l’initiative de la Conférence des Présidents d’Université (CPU).

De nombreux membres du CNESER ont contribué à sa rédaction finale.

Deux autres motions avaient initialement été présentées par QSF et la FERC Sup qui les avaient finalement retirées.

La motion a donc été votée par 37 voix pour, 0 contre, 3 abstentions, 1 refus de vote.

Force Ouvrière, qui avait appelé à voter pour la motion, se félicite de ce résultat.

 


Communiqué de soutien à la grève du 19 mai pour le retrait de la réforme du collège

Le SNPREES-FO et SupAutonome-FO, syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche, tiennent à apporter leur entier soutien à l’appel à la grève le 19 mai 2015, émanant des syndicats SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA FO, CGT Educ’action, SUD Éducation, SNCL-FAEN.

Ils rejoignent les collègues enseignant en collège dans leur refus de cette réforme qui :


RIFSEEP : Pas de report, mais abrogation !

L’annonce du report, au 1er janvier 2016, hormis pour les administrateurs civils, de la mise en place du RIFSEEP (Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l'Expertise et de l'Engagement Professionnel), au motif de contraintes techniques, n’est pour le SNPREES-FO aucunement une réponse satisfaisante, et manifeste les résistances.

FO rappelle :


CGT-INRA, SNTRS-CGT, FERC-SUP-CGT, SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNPREES-FO, SupAutonome-FO,
SUD-RECHERCHE EPST
Une vacance du pouvoir inacceptable.

Après avoir été sous la tutelle d’une ministre devenue secrétaire d’État lors du dernier remaniement ministériel, les institutions de l’Enseignement supérieur et de la Recherche n’ont désormais plus d’interlocuteur politique dédié depuis presque deux mois.