Tous en grève le 22 mars 2018 !

Le gouvernement avait déjà décidé ou annoncé concernant la fonction publique : le rétablissement du jour de carence, l’objectif de 120 000 suppressions de postes sur le quinquennat, le gel du point d’indice, l’augmentation de la CSG, le gel des mesures catégorielles PPCR, la poursuite de l’augmentation de la retenue pour pension, le projet d’attaque contre les retraites, en particulier dans la fonction publique.


CNESER exceptionnel du 6 mars sur le décret et les arrêtés relatifs à Parcoursup et aux attendus

Ce CNESER était principalement convoqué pour examiner :

-> un projet de décret à la procédure nationale de préinscription pour l’accès aux formations initiales de premier cycle de l’enseignement supérieur (= plate-forme Parcoursup)

-> un projet d’arrêté relatif au calendrier de la mise en œuvre


Reversement du jour de carence aux agents concernés

FO avait combattu l’instauration en 2012 du jour de carence dans la Fonction Publique. Supprimé en 2014, le jour de carence a été rétabli par l’actuel gouvernement qui estime que celui-ci avait été particulièrement efficace en 2012-2013.


Une délégation FO reçue par le Président du CNRS, Antoine PETIT (26/02/18)

Lors de cette première audience avec le nouveau président directeur général du CNRS, la délégation FO lui a rappelé son attachement à la négociation pour la défense des revendications. Le syndicat FO souhaite être reçu régulièrement en bilatéral par la présidence et par les délégués régionaux, et être informé en amont de toutes les mesures qui ont une incidence sur les personnels.


JEUDI 22 MARS 2018 : TOUS EN GRÈVE !

Ça y est ! Après sa réforme (par ordonnances) du Code du Travail pour le secteur privé, le gouvernement Macron-Philippe s’attaque frontalement à la Fonction Publique, au Statut Général et aux Statuts particuliers !