Pour le retrait des projets d’arrêtés Licence et Cadre national
des formations

Les organisations syndicales et organisations étudiantes ont réclamé avec insistance le texte de l’arrêté licence et celui du cadre national des formations depuis plusieurs mois. Et c’est finalement le mardi 19 juin que les projets de textes ont été envoyés aux membres du Comité de suivi de la licence, du master et du doctorat (CSLMD) pour une séance de travail vendredi 22 juin avant présentation pour avis au Cneser du 9 juillet.


CSLMD du 22 juin 2018
Intervention FO sur l’arrêté licence

Nous avons pris connaissance des projets d’arrêté licence.

Nous constatons :


Sortie du dérogatoire des PO des CROUS

Décret poudre aux yeux au CTMESR,
La casse des droits des PO se poursuit

Le CTMESR du 14 juin avait à son ordre du jour un point sur les CROUS et un avis à donner sur un décret concernant la titularisation des PO.


CNESER du 18 juin 2018

FO ESR défend les diplômes nationaux et le monopole de la collation des grades

Le ministère ayant différé la présentation de son projet d’arrêté relatif à la licence (en application de la loi ORE), l’examen de celui-ci a été supprimé de l’ordre du jour de ce CNESER. Il devrait être examiné lors d’un CNESER qui aura lieu en juillet, ce qui rend presque impossible la mise en ouvre de la réforme de la licence dès la rentrée 2018. C’est un premier résultat tangible de la résistance exprimée par les personnels avec leurs organisations syndicales, dont FO, à la loi ORE et à ses conséquences.


Non au plan "NoctamBU+ Dimanche à Paris"

Une étude réalisée par le cabinet Six&Dix pour l’ADBU sur la période 2013-2016 révèle que dans les BU françaises le nombre de personnels (en Equivalent temps plein) pour 1000 étudiants est en baisse de 6%. Avec 3,8 ETP pour 1000 Etudiants la France est largement en deçà de la moyenne européenne qui se situe à 5 ETP pour 1000 étudiants.