« Islamo-gauchisme » à l’université et dans l’UNEF :
M. Blanquer doit retirer ses propos !

FO ESR condamne les déclarations du ministre Blanquer sur RTL le 22 octobre dernier : « Ce qu'on appelle communément l’islamo-gauchisme fait des ravages. Il fait des ravages à l’université comme quand une organisation comme l’Unef cède à ce type de choses. ». Il a réitéré devant le Sénat le même jour : « Il y a des courants islamo-gauchistes très puissants dans les secteurs de l’enseignement supérieur qui commettent des dégâts sur les esprits. Et cela conduit à certains problèmes, que vous êtes en train de constater. » Dans le contexte actuel, ces déclarations sont des accusations mensongères, qui font porter à l’université et au syndicat étudiant UNEF une part de responsabilité dans l’assassinat de notre collègue Samuel Paty !


CTMESR du 26 octobre 2020
Déclaration liminaire FO ESR

La fédération FO de l’Education Nationale, la FNEC FP-FO, dont fait partie FO ESR, et sa confédération, a pris toute sa place dans les initiatives et rassemblements en soutien à la famille de Samuel Paty, à ses collègues, en défense des libertés individuelles, de la liberté d’instruire, de la liberté pédagogique.

Dans toute son atrocité, l’assassinat de ce professeur nous rappelle que les personnels sont de plus en plus exposés aux dangers qui traversent la société. Trop souvent, nombre de nos collègues se retrouvent isolés face à des pressions et à des menaces extérieures à l’Ecole, extérieures à l’Université.


Intervention FO ESR lors de la manifestation pour l’abandon de la LPR du 13 octobre

Aujourd'hui nous sommes à nouveau rassemblés à l'appel de nombreuses organisations de personnels et d'étudiants pour exiger l'abandon du projet de loi de programmation de la recherche (LPR).

Ce gouvernement s’obstine à vouloir faire passer cette loi destructrice, qui détruit la liberté de recherche, qui institutionnalise la précarité par la contractualisation généralisée et qui détruit les statuts des personnels.


Protocole d’accord sur les rémunérations et les carrières accompagnant la loi de programmation de la recherche (LPR)

Le 5 octobre le ministère a fait parvenir aux syndicats de l’enseignement et de la recherche (ESR) un projet de protocole d’accord relatif à l’amélioration des rémunérations et des carrières dans le cadre du projet de loi de programmation de la recherche (LPR, ex LPPR).

FO ESR demande l’abandon du projet de protocole d’accord comme il demande l’abandon de la LPR à laquelle ce projet est lié.


Protocole d’accord sur les rémunérations et les carrières :
BIATSS : Travailler plus pour gagner moins !

En novembre 2019 la ministre F. Vidal confirmait son intention d’augmenter significativement le temps de travail des BIATSS contre des mesures de revalorisation « en lien avec les chantiers d'ensemble de la LPPR ».

L’augmentation du temps de travail (inscrite dans la loi de transformation de la fonction publique) commence à se mettre en place dans certains établissements. Les personnels de l’Université de Paris viennent de se voir imposer une augmentation de leur temps de travail de 2h30 par semaine.