FO a été reçue par le cabinet ministériel le 19 septembre :
Confirmation de toutes les menaces pour les PO des CROUS !

Le directeur adjoint de cabinet, M. Nicolas Castoldi, a reçu le SNPREES-FO concernant la titularisation des Personnels Ouvriers des CROUS.

Le SNPREES-FO a d’abord rappelé qu’il n’acceptera pas d’être écarté des discussions sur cette question.


Déclaration FO au CNESER du 18 septembre 2017

Le CNESER se réunit aujourd’hui alors que des milliers de bacheliers n’ont pu être inscrits à l’université, et que des milliers d’entre eux ont abandonné l’espoir de l’être. FO défend un baccalauréat réévalué, premier diplôme universitaire, dont le rôle doit être d’attester d’un niveau scolaire de l’élève qui lui permet de suivre des études supérieures. La réforme annoncée du baccalauréat, en supprimant des matières importantes de l’examen, et en y introduisant toujours plus de contrôle continu, éloigne de cet objectif.


Universitaires
Des attaques renouvelées contre le statut

L’autonomie des universités est le vecteur de toutes les entorses aux règlements ou droits conquis, elle permet toutes les attaques contre les garanties collectives. Elle a donc la même fonction que l’inversion de la hiérarchie des normes dans le cadre du droit du travail.


FO appelle les Chercheurs titulaires et non-titulaires à la mobilisation
pour le retrait des ordonnances Macron contre le Code du Travail

Le SNPREES-FO a pris connaissance des dispositions que le gouvernement entend faire passer par ordonnances.

Au-delà des effets d’annonce du gouvernement après des concertations qui avaient la particularité de ne discuter sur aucun projet écrit, le texte des ordonnances est là. Bien que « les négociateurs de la confédération se soient battus, repoussant un certain nombre de dispositions gouvernementales ou patronales (…) nombre d'éléments constituent aujourd'hui une régression sociale et sont en tant que tels inacceptables » (déclaration du 4 septembre 2017 de la Commission Exécutive Confédérale Force Ouvrière).


Abandon du Rifseep, maintien du statut,
non à l'inversion de la hiérarchie des normes,
retrait des ordonnances Macron !

Le ministère a fait paraître le 27 juillet, en plein été, l’arrêté d’adhésion des personnels ITRF et des ITA au nouveau régime indemnitaire, le RIFSEEP, pour une application au 1er septembre. Il l’a fait après avoir été contraint de différer la mise en œuvre du RIFSEEP sous la pression de la mobilisation des personnels. Il l’a fait alors que le CTMESR du 10 avril ne s’est pas prononcé valablement sur l’arrêté, contrairement à ce qui est écrit dans les visas de l’arrêté.