RIFSEEP ou
« LE MIROIR AUX ALOUETTES »

Avec cette mesure, certains nous promettent le paradis sur terre… Mais n’est-ce pas simplement le moyen de supprimer un système de prime clair, transparent et structurellement doté (PPRS) par un système obscur de « prime à la gueule » dont la pérennité n’est pas garantie ?

Un système de prime plus juste ?

Le raisonnement partant du principe qu’il y a déjà des indélicatesses dans la répartition des modulations de la PPRS pour « jeter le bébé avec l’eau du bain » est pour le moins spécieuse !

La PPRS, quoi qu’on pense du bienfait des primes, répond à des critères clairs dépendant directement de la grille indiciaire et du corps de rattachement. En cela elle est bien plus « transparente » que le système du RIFSEEP qui dissocie complètement le grade de la fonction et dont le calcul est basé sur la fonction « reconnue » plutôt que sur le statut de l’agent.

Pour le SNPREES-FO, cela permet surtout :

  • en dissociant le grade de la fonction d’augmenter encore le sur-emploi des agents en généralisant l’emploi d’un technicien pour une fonction d’ingénieur, « achetant » la paix sociale par une prime
  • en individualisant le système, rendre encore plus obscur la répartition des primes dans l’institut
  • en interdisant tout comparatif de rémunération selon l’emploi, d’aggraver encore le différentiel  de revenu homme/femme et nuire encore plus à la nécessité d’égalité (1, 2).

En deux mots : entériner de facto le blocage du salaire (valeur du point d’indice) pour permettre une modulation du revenu par ces primes. faire du système pervert gérant les contrats CDD la norme de la gestion du personnel !

Alors comment croire que le système des primes individuelles à budget constant ne va pas surtout permettre de … baisser encore plus nos salaires ? Qui est dupe au point de se laisser prendre à ce « miroir aux alouettes » de la possibilité de faire reconnaître son travail par une prime individuelle négociée à l’ombre d’un bureau ?

Le SNPREES-FO demande à la direction de l’IRD l’exemption de l’IRD au RIFSEEP. Il demande aussi au gouvernement :

  • la revalorisation du point d’indice de 8% sur toute la grille,
  • 50 points supplémentaires de rattrapage la perte de pouvoir d’achat depuis 2000,
  • un démarrage de la grille à 120% du SMIC,

comme seule véritable mesure de justice sociale.

Adhérez au SNPREES-FO

Syndicat indépendant et inter-catégoriel ITA, chercheurs, ITRF, enseignants-chercheurs
Comment se syndiquer ?
En contactant soit le syndicat national (http://www.snpreesfo.fr), soit un représentant SNPREES-FO de votre établissement si vous en connaissez ou bien en envoyant cette fiche de renseignements pour être recontacté(e) (http://www.snpreesfo.fr/index.php/adherer).