FO défend les droits des chercheurs, la liberté de recherche,
la carrière dans le cadre du statut de la Fonction Publique,
les moyens de travailler des chercheurs et des laboratoires.

VOS DROITS : l’évaluation statutaire de chaque chercheur est réalisée par les pairs de sa discipline, en majorité élus (Comité National de la Recherche Scientifique). Elle ne peut en aucun cas être hiérarchique.

VOTRE LIBERTE DE RECHERCHE : elle est garantie par le statut de 1983 auquel FO est attaché … mais cela reste un combat quotidien ! Le Comité d’Ethique du CNRS a même lancé une alerte concernant la liberté de recherche des post-doctorants.

VOTRE CARRIERE : la baisse brutale du nombre de concours chercheurs et de promotions a trois causes dénoncées par FO : la politique d’austérité, le recul de l’âge de départ pour une retraite à taux plein, le recrutement de CDD (crédits ANR). Au CNRS comme ailleurs, ce carcan étouffe la fonction publique républicaine …
Salaires : augmentation de 8% du point d’indice et 50 points de plus pour tous.
Carrières : allongement de la grille indiciaire des chercheurs basé sur une augmentation de 20% du salaire de fin de grille CR1 et en fin de grille DR2.

VOS MOYENS DE TRAVAILLER : la liberté de choix des thématiques nécessite le doublement immédiat du soutien récurrent et la suppression de l’ANR pour redonner du temps pour la recherche.  

VOTRE LABORATOIRE : la stratégie de l’UE vise à définir une "spécialisation intelligente" des thèmes de recherche par régions, qui menace explicitement de nombreux laboratoires ou équipes, y compris ceux qui sont évalués positivement.

VOTRE STATUT DE CHERCHEUR A TEMPS PLEIN au CNRS : la loi Fioraso impose le regroupement des universités en vastes conglomérats régionaux (communautés d’universités et d’établissements : COMUE) pouvant inclure les organismes de recherche : FO refuse cet affaiblissement de la politique nationale de recherche au profit de "barons locaux" et toute affectation de personnels à ces COMUE.

FO refuse l’intégration des EPST dans les COMUE et les pressions pour pousser les chercheurs vers l’enseignement (PES/PEDR) … qui ne peuvent conduire à terme qu’à leur disparition, ainsi qu’à celle du statut de chercheur à temps plein.

Rappel : élections professionnelles à partir du 15 novembre

3 élections, 3 votes FO
(CT ministériel, CT du CNRS, CAP de votre corps)
(date limite pour poster votre vote : 2 décembre)