« FONCTIONNARISATION »
Des Personnels Ouvriers CROUS

Ni pessimiste ni optimiste juste réaliste

La direction du CNOUS a mis en place un groupe de travail sur la fonctionnarisation des PO. Lors d’une première réunion le 30 novembre 2016 le Président du CNOUS a esquissé les grandes lignes du chantier. Les conditions de reprises de l’ancienneté n’ont pas été abordées, la direction a seulement dit qu’il n’y aurait pas de perte de salaire au moment de la fonctionnarisation.


RIFSEEP : propagande et réalité

Pour le ministère, la direction du CNRS et certains syndicats, passer au nouveau régime de primes, le RIFSEEP, offrirait de nombreux avantages : transparence, mobilité plus facile, sans compter une amélioration du montant global  de primes (http://maremuneration.cnrs.fr/).


Évaluation des PRAG et PRCE : Rien à gagner, tout à perdre

Dans le cadre du protocole Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR), le ministère a décidé de refondre l’évaluation des enseignants. La notation serait remplacée par une évaluation nommée « rendez-vous de carrière », fondée dans l’enseignement supérieur sur un entretien « avec l'autorité auprès de laquelle l’enseignant exerce ses fonctions ».


LE DOCTORAT-ASSIGNAT

Le nouveau doctorat est arrivé dans les universités : le doctorat VAE ! Ce qui paraissait encore impossible il y a encore quelques années l'est devenu et certaines universités, faisant fi de toutes les traditions universitaires, ont emboîté le pas car il faut bien rester le « chouchou » du ministère, celui qui applique plus vite et mieux que les autres les textes et tout cela porté par une autre invention du ministère : la Comue ! Certains  avaient prévenu : on fera par la Comue ce que l'on ne peut pas réaliser par les conseils élus de l'université et cela ne fait que commencer.


Nouveau régime des thèses

L’arrêté du 25 mai 2016 sur le doctorat aggrave considérablement les conditions de préparation des thèses et met en péril le rôle que l’Université française peut jouer dans la préparation des thèses et donc du futur vivier de jeunes chercheurs susceptibles de contribuer à la progression des connaissances et à l’innovation dans notre pays.