Plan Bibliothèques ouvertes :
démagogie et surenchère sur le dos des personnels

Le ministère lance un plan « bibliothèques ouvertes », axé sur l'élargissement des horaires d'ouverture des BU le soir, le week-end et pendant les vacances.

Ce n'est pas le premier plan : les bibliothèques universitaires sont passées d'une moyenne d'ouverture de 40 heures en 1988 à 61 heures aujourd'hui (chiffres du ministère). A quel prix et dans quelles conditions ?


Communiqué SNPREES-FO et SupAutonome FO du 20 janvier 2016

Dans chaque Université, dans chaque établissement d’Enseignement supérieur et de Recherche, les personnels et les étudiants sont confrontés aux conséquences de la mise en œuvre des mesures et budgets gouvernementaux.
Dans chaque établissement, les personnels combattent contre ces mesures, et multiplient les initiatives auprès des Présidents et Directeurs.

Le SNPREES-FO et SupAutonome FO prennent l’initiative de publier régulièrement les informations que leurs syndicats leurs transmettent, pour contribuer à unifier la résistance des personnels contre la dislocation imposée par l’autonomie instituée par la loi LRU, puis aggravée par la loi Fioraso de territorialisation (avec notamment la mise en place des COMUE).


Mardi 26 janvier 2016
Grève et manifestations

Pour un service public de qualité et une nette
augmentation du pouvoir d’achat

Les organisations syndicales CGT, FO et SOLIDAIRES de la Fonction publique appellent à la grève le 26 janvier pour un service public de qualité et une nette augmentation du pouvoir d’achat. Les organisations syndicales de l'enseignement supérieur et de la recherche, FercSup CGT, SNTRS CGT, CGT INRA, UN CGT CROUS, SNPREES-FO, SupAutonome-FO, SUD Education, SUD Recherche EPST, SNESUP-FSU, SNCS-FSU, SNASUB-FSU, se joignent à cet appel.


Le 26 janvier : tous en grève !

Le 4 décembre 2015 une intersyndicale du Second Degré, forte de 13 organisations syndicales, a lancé un appel à la grève le 26 janvier pour obtenir l’abrogation de la réforme du collège.

Ils ont raison ! Comme eux, le SNPREES-FO et SupAutonome-FO, syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche, s’opposent à cette réforme qui sape les enseignements disciplinaires, déstructure les programmes qui ne sont plus nationaux, autonomise encore un peu plus les établissements : c’est la territorialisation de l’école contre l’égalité républicaine.


Un budget 2016 trop court qui en dit long

Le début d’année est traditionnellement celui des échanges de vœux, mais il est hélas aussi pour nous celui des constats : si tout un chacun peut formuler de légitimes espérances concernant l’avenir, l’année 2016 de l’enseignement supérieur est en revanche d’ores et déjà largement contraint par le budget qui lui a été alloué.