Attaques répétées de la CPU contre
le statut des personnels des universités

En décembre, la CPU avait attaqué le statut national des enseignants chercheurs en demandant la suppression de la qualification et la définition locale (!) du référentiel et de leurs obligations de services. Dans notre dernier communiqué nous avons répondu à cette attaque intolérable contre le statut national des enseignants chercheurs.


Déclaration Force Ouvrière au CNESER du 19 janvier 2015
Le Ministère craint d’annoncer un budget 2015 d’austérité sans précédent !

Chaque année en décembre, après le vote du budget de l’Etat au Parlement, le Ministère transmet aux Universités et Ecoles les moyens dont elles devraient disposer l’année suivante. C’est sur cette base que, selon la loi, les CA des établissements doivent voter leurs budgets prévisionnels avant le 31 décembre.

Le CNESER doit légalement émettre un avis sur cette répartition des moyens avant la fin de l’année. En décembre 2014, le ministère, pour la première fois, n’a pas respecté ces contraintes légales et a reporté à la séance de janvier ce point de l’ordre du jour, au prétexte qu’il y avait encore des arbitrages en cours avec Bercy.


CNESER du 15 décembre 2014
Déclaration FO (Confédération, SNPREES et SupAutonome)

Le Président de la République vient d’annoncer qu’il rétablissait les 70 millions d’euros aux universités supprimés par un amendement d’initiative gouvernementale lors de l’examen au Parlement du projet de budget 2015.

Il s’agit d’une réponse directe à la Conférence des Présidents d’Université, qui expliquait :

« Cette amputation supplémentaire [de 70 millions] n’est pas soutenable financièrement pour les établissements qui n’ont plus aucune marge de manœuvre, alors même qu’ils ont déjà engagé des réformes structurelles lourdes et qu’ils financent majoritairement leurs investissements »


Les revendications demeurent !

Le lundi 12 janvier à 18h30, la ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, en présence de la secrétaire d’État, a réuni les organisations syndicales de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche ainsi que la CPU, la CDEFI et la CGPE pour discuter de la situation créée par les événements récents.

La FNEC FP-FO, avec ses syndicats SNPREES-FO et SupAutonome-FO, a confirmé le point de vue de la confédération condamnant sans réserve les odieux attentats et prises d'otage des derniers jours et a renouvelé son attachement à la liberté de la presse en toutes circonstances, élément constitutif des libertés démocratiques.


Communiqué de presse

La Conférence des présidents d’université (CPU) a récemment communiqué des propositions de modifications du statut d’enseignant-chercheur.

Pour le SNPREES-FO et SupAutonome-FO, si ces propositions venaient à être suivies d’effet, ce serait la fin du statut de fonctionnaire d’état pour les enseignants-chercheurs et la mise en place d’un statut d’ « employé des COMUE », où les missions de recherche et d’enseignement d’une discipline en présence des étudiants deviendraient annexes.