Réouverture des universités maintenant !

FO ESR porte à votre connaissance l’appel de l’AG (personnels-étudiants) de l’Université de Bretagne Occidentale adopté le 26 janvier :


Jeudi 4 février 2021

Mobilisons-nous pour la préservation et le développement de l’emploi, contre la précarité, pour la défense de l’Enseignement Supérieur et la Recherche et de tous les services publics

Les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la pandémie sont aggravées par des décisions gouvernementales désastreuses pour le monde du travail et la jeunesse.

Dans ce contexte, les organisations signataires ont décidé de se joindre au processus de mobilisations et d’initiatives au mois de janvier et début février pour la préservation et le développement de l’emploi et des services publics contre la précarité et pour la réouverture des universités à toutes et tous les étudiant·es, au-delà d’un seul jour par semaine, avec les moyens nécessaires.


CAPACITÉ EN DROIT : comment le gouvernement cherche à enterrer une importante possibilité de poursuite d'études pour les non bacheliers

Le biséculaire « certificat de capacité en droit », diplôme professionnalisant à valeur nationale, a ouvert les portes de l'université à des générations de non bacheliers aux parcours remarquables et aux reconversions professionnelles tout aussi spectaculaires.

Peu connu, ce diplôme de la seconde chance créé en 1804 permettait alors à des non bacheliers d'accéder notamment aux professions d'Avoué, d'Huissier de Justice, de Greffier ou de Notaire, tout en leur ouvrant les portes de l'université.


SCANDALEUX, INACCEPTABLE, INTOLERABLE !

En grève et en manifestation le 26 janvier !

Un an que le lockout des universités, au nom de la crise sanitaire, dure… Un an d’isolement forcé, alors que toute la vie économique a repris, que les commerces ont rouvert. Un an de cours en Zoom, Skype et autre Teams, alors que rien n’empêche de poursuivre des enseignements post-Bac en présentiel, comme le montrent les exemples des classes prépa et BTS.

Les enseignants n’en peuvent plus !


Postes ITRF vacants :
Comment le Ministère et les CROUS gèrent la pénurie

Trois ans après la mise en place de la fonctionnarisation des Personnels Ouvriers des CROUS (accord non-signé par FO), les conséquences s’avèrent catastrophiques en matière d’emploi pérenne.

Ce protocole signé à la va-vite a rendu possible la perte de « délégation de gestion » des CROUS qui leur permettait de garder la main sur les recrutements des PO.