Statut des chercheurs : La direction du CNRS obligée de reculer sur leur indépendance vis à vis du Directeur d’Unité

Chaque année, il est demandé aux chercheurs de remplir une fiche de compte-rendu d’activité appelée CRAC (ou RIBAC pour les chercheurs des sections 31 à 40).

Depuis 2012, le SNPREES-FO demande à la direction du CNRS que soit corrigée l’appellation d’« AVIS » du directeur d’unité en « VISA » du DU sur ces comptes-rendus.

En 2017, dans sa communication en direction des chercheurs, la direction utilisait à nouveau les termes « évaluation CRAC » et « AVIS du DU ». Le SNPREES-FO a écrit à la Présidente du CNRS pour demander qu’elle fasse respecter le statut des chercheurs :

« Pour le SNPREES‐FO, il ne saurait en effet exister d’évaluation à caractère hiérarchique pour les chercheurs et les enseignants‐chercheurs de la recherche publique. … le SNPREES‐FO vous demande de changer l’appellation « AVIS » en « VISA » du directeur ».

La Présidente du CNRS a répondu à notre courrier pour nous informer que « depuis cette année, le formulaire CRAC a évolué. Ne s'agissant effectivement pas d'un support d'évaluation des activités du chercheur par le directeur d'unité, l'avis du Directeur d'unité a été remplacé par un visa. »

Le SNPREES-FO et SupAutonome-FO se félicitent de cette évolution qui revient à une procédure conforme au statut des chercheurs : le directeur d’unité n’est pas l’évaluateur de l’activité des chercheurs, cela reste bel et bien la prérogative du comité national de la recherche scientifique.

Nous avons des DROITS, avec FO, défendons-les !

Montreuil, le 24 janvier 2018