« Une nouvelle force syndicale pour l'enseignement supérieur et la recherche »
Communiqué SUPAUTONOME FO et SNPREES FO

SUPAUTONOME a décidé de rejoindre la Confédération FO et la FNEC FP FO  pour une plus grande efficacité dans le combat contre le démantèlement en règle de l'enseignement supérieur et de la recherche. Les différentes « réformes » n'ont pas fini de produire leurs effets pervers. Loin de remédier aux difficultés de l’enseignement supérieur, les choix bureaucratiques de notre Ministère vont toujours plus loin dans une stratégie de démolition des statuts et dans l'alignement de l'Université sur le secteur privé. Plus que jamais la culture managériale, accompagnant le désengagement de l'Etat, inspire les multiples réformes qui se succèdent depuis plus d’une décennie et remet en cause les statuts des personnels et les libertés universitaires constitutives de notre métier. Au rythme où vont les choses l'indépendance des enseignants-chercheurs ne sera plus qu'un lointain souvenir et les différents statuts des personnels seront laminés dans un objectif de toujours plus de flexibilité et de dépendance vis-à-vis des structures locales de gouvernance, avec toutes les dérives déjà si présentes à l'université, la collégialité universitaire cédant la place au favoritisme.

Cette évolution, SUPAUTONOME et le SNPREES FO n'ont cessé de les combattre en étant depuis toujours des forces de proposition. Partageant une vision commune de l'université, attachés aux statuts des personnels et à l'indépendance des enseignants-chercheurs, condition même d'une véritable recherche, nos deux syndicats refusent cette régression sans précédent qui se pare, sous prétexte de modernité, des oripeaux de l'efficacité.

Face à une situation qui se dégrade de jour en jour, que cela concerne le fonctionnement des établissements où les conditions d’exercice de nos métiers, SUPAUTONOME et le SNPREES FO ont estimé que ce qui les rassemblait était plus fort et plus important que les éventuelles divergences sur tel ou tel sujet. L'avenir de l'université est en jeu. Il est devenu absolument nécessaire d'unir nos forces pour peser face aux mesures prises tant au niveau national que dans chacun des établissements d'enseignement supérieur et de recherche.

Par ce rapprochement nous lançons un signal à tous les personnels de l'enseignement supérieur. L'heure n'est plus aux divisions et aux querelles de chapelle. Il faut aller à l'essentiel pour sauvegarde un véritable service public de l'enseignement supérieur, défendre les personnels et leur statut et protéger les libertés universitaires sans lesquelles il n’y a pas d’universités dignes de ce nom.

Que cela soit aux niveaux local ou national, nous devons nous unir pour montrer qu'en la matière rien n’est inéluctable. Nous appelons donc tous les personnels, universitaires, BIATSS, chercheurs, ITA, contractuels et vacataires, à nous rejoindre. Plus que jamais nous avons besoin de vous. Ce rapprochement est une étape dans notre défense des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, mais sans votre soutien nous ne pourrons rien.

Michel GAY, SG de SUPAUTONOME-FO,
Gilles BOURHIS, SG du SNPREES-FO,
Jean-Louis CHARLET, Président de SUPAUTONOME-FO
 
Contacts :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  et   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.