Les oubliés du CIA au CNRS

FO ESR a combattu et continue de combattre le passage au RIFSEEP :

  • ce dispositif déconnecte la prime du grade de l’agent et vise à transformer l’entretien professionnel en lieu de négociation individuel de son salaire,
  • il introduit un Complément Indemnitaire Annuel (CIA), lié aux résultats de l’entretien professionnel, en clair une prime au mérite.


FO ESR s’oppose à la création d’un « bachelor » se substituant aux licences et autres diplômes nationaux à bac. +3

Dans son discours du 11 juillet 2019 devant les partenaires sociaux, la ministre de l’ESR indiquait, « au nom de l’intérêt général » et d’« une plus grande lisibilité et visibilité de la qualité de nos diplômes », sa volonté "d’apposer, aux côtés de toute formation bénéficiant d’une telle reconnaissance [de l’Etat], un « label » indiquant qu’elle a bénéficié d’un contrôle de qualité de la part de l’Etat".


Loi de programmation : FINANCEMENT de la Recherche Publique

"pourquoi ne pas faire quelque chose pour retarder le progrès scientifique ?"

C’est l’interrogation ironique que pose le visionnaire physicien Leó Szilárd dans son recueil de contes La Voix des Dauphins (1962).


CTMESR du 24 octobre 2019

Ce Comité Technique Ministériel de l’ESR est le premier depuis la prise de fonction de M. Vincent Soetemont, le nouveau DGRH, qui préside les séances du CTMESR.

Déclaration liminaire FO ESR


Pour stopper le projet Macron-Delevoye sur les retraites : 
mobilisons-nous à partir du 5 décembre pour défendre nos régimes de retraite,
la solidarité entre les générations et pour obtenir de nouveaux droits !

Sous couvert d’uniformiser les systèmes de retraite, le projet Macron-Delevoye est construit sur un principe central : la part des dépenses de retraite du pays ne doit pas dépasser 14% du PIB quels que soient les besoins et la démographie.