Le SNPREES-FO est présent dans les Universités, les IUT, les IUFM, les Ecoles d'Ingénieurs, les Grands Établissements, au CNRS, à l'IRSTEA, à l'IRD, à l'INSERM, dans les CROUS etc...
Il a vocation à syndiquer tous les personnels de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche quels que soient leurs statuts et leurs catégories.
Actualité

Suppression annoncée du CNU : nous serons vigilants !

2007-2017 : les dix années d’« autonomie » des Universités se soldent par un bilan catastrophique. Une note d’analyse de la Cour des comptes du 31 mai dernier souligne que 15 Universités sont dans une situation budgétaire préoccupante, tandis que, dans les classements internationaux, nous reculons inexorablement.


Intervention de la FNEC FP-FO lors de la réunion de concertation du 17 juillet 2017 sur la réforme de l’entrée en premier cycle

Madame la Ministre, vous avez souhaité nous réunir pour une concertation sur une réforme de l’entrée en premier cycle universitaire.

Avant d’aborder ce sujet, la FNEC FP-FO aimerait que vous vous exprimiez sur la situation pour cette rentrée universitaire à l’issue de la troisième phase d’APB. 87 000 candidats n’ont toujours pas de propositions dont plus de 9700 avec comme premier vœu une filière non sélective.


Sortie des CROUS du dérogatoire et conditions de titularisations des personnels ouvriers : la ministre doit garantir le maintien des DAPOOUS !

La nouvelle ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (ESRI), Madame Frédérique Vidal, a reçu Force Ouvrière le 21 mai. Force Ouvrière a déposé les 506 signatures sur la pétition contre la sortie du cadre dérogatoire, demandant l’abandon du protocole du 4 mai ainsi que le maintien des DAPOOUS et de tous les acquis.

La ministre ne s’est pas beaucoup exprimé sur le protocole si ce n’est pour dire que la majorité des syndicats des CROUS sont pour. Elle nous a par contre assuré qu’il n’y aurait pas de négociations sans notre organisation sur les conditions de la sortie du dérogatoire.